ATELIER THIOLLIERE Restauration et Conservation de Livres,
Archives et Documents Graphiques - Reliure - Dorure

restauration d'archives, restauration de livres, reliure

3, rue Marcellin Champagnat 42100 Saint-Etienne -
Tel: 04 77 25 58 98 - Portable: 06 65 43 79 37- Email :
Nous contacter Plan du site Imprimer
Vous êtes ici : Présentation de travaux réalisés à l’atelier >> Conservation restauration d’une affiche

Conservation restauration d’une affiche

Affiche liée à la guerre de 14-18 : emprunt national 1918. (collection particulière).

Les possibilités graphiques offertes par l’invention de la lithographie par Sennefelder à la fin du 18° siècle et surtout de la chromolithographie par Engelmann quelques décennies plus tard seront exploitées de façon extraordinaire, à partir de la fin du 19° siècle, dans le domaine de l’affiche. Couvrant la plupart des champs de l’activité humaine (publicité pour des produits de consommation courante, spectacle, voyage, éducation, religion, santé, politique, communication institutionnelle etc.) leur destination en fait des objets éphémères par nature. En cela, elles apportent un témoignage sociologique souvent pertinent. Très tôt, elles ont retenu l’attention des collectionneurs et elles sont aujourd’hui l’objet d’un marché actif.

Chromolithographie dessinée par Chavannaz

Chromolithographie dessinée par Chavannaz




L’affiche présentée ici est une chromolithographie, dessinée par Chavannaz, commandée par la Société Générale pour un emprunt national destiné à financer l’effort de guerre. La composition est organisée en deux niveaux dont les thématiques se répondent : au premier plan, une scène réaliste de moisson avec une paysanne, dans une attitude pensive, en compagnie de son enfant ; dans un arrière plan imaginaire, une scène allégorique figure les soldats français conduits à la bataille par Marianne.

L’affiche présente des altérations très classiques : le papier de qualité médiocre, à base de pâte mécanique à forte teneur en lignine, a jauni, est devenu fragile et cassant ; des fractures et des déchirures sont apparues au niveau des plis.

Un examen attentif révèle que la mise en page de certains textes a fait l’objet de modifications de l’emplacement, de la taille et de la typographie avant d’aboutir à la composition définitive représentée ici. Les traces de ces modifications, effectuées directement sur la pierre lithographique dans l’atelier d’imprimerie, n’ont pas pu être complètement effacées : elles apparaissent donc à l’impression.

Le traitement de conservation prévu consiste en un lavage de l’affiche pour éliminer une partie des produits de dégradation solubles du papier. Ce lavage est suivi d’une désacidification du papier puis d’un doublage intégral avec du papier japon et de la colle d’amidon , ce qui permet en une seule opération de réparer les déchirures, mettre à plat les plis et redonner une solidité mécanique suffisante au papier. L’affiche, protégée par un portefeuille sur mesure en papier de conservation est destinée à être conservée à plat dans un meuble à plans.

A propos de l’entoilage des affiches :

la technique de l’entoilage (doublage avec de la toile) a été très employée pour réparer ou renforcer les affiches ; elle ne devrait plus être employée car l’expérience a montré que les variations dimensionnelles opposées du papier et de la toile en fonction des changements de l’hygrométrie provoquent à la longue une dégradation mécanique du papier.
Atelier Thiollière
3, rue Marcellin Champagnat 42100 Saint-Etienne
Tel: 04 77 25 58 98 / Fax: 04 77 47 08 57 / Portable: 06 65 43 79 37
Mentions légales