ATELIER THIOLLIERE Restauration et Conservation de Livres,
Archives et Documents Graphiques - Reliure - Dorure

restauration d'archives, restauration de livres, reliure

3, rue Marcellin Champagnat 42100 Saint-Etienne -
Tel: 04 77 25 58 98 - Portable: 06 65 43 79 37- Email :
Nous contacter Plan du site Imprimer
Vous êtes ici : Présentation de travaux réalisés à l’atelier >> Conservation restauration reliure de documents d’état civil et de registres paroissiaux

Conservation restauration reliure de documents d’état civil et de registres paroissiaux

Restauration d’archives de communes avec des réparations inappropriées


Par manque de protection d’une reliure, les feuillets ont subi des altérations mécaniques.

Par manque de protection d’une reliure, les feuillets ont subi des altérations mécaniques.

Les registres d’état civil (naissances, mariages, décès), les anciens registres paroissiaux (baptêmes, mariages, sépultures) sont fréquemment conservés dans la mairie de chaque commune. Selon certains critères, d’ancienneté notamment, ils peuvent être reversés aux Archives Départementales. En raison de la fréquence de leur consultation, ces documents subissent des dégradations mécaniques des feuillets (usure, plis et déchirures) et de la reliure (usure de la couverture, destruction de la couture). Les registres d’état civil et les registres paroissiaux ont parfois dû être reliés à plusieurs reprises et leurs feuillets présentent les strates des campagnes de réparations successives, réalisées par le relieur et par les employés de l’état civil avec des matériaux souvent inappropriés. Les mentions marginales successives, bien postérieures à la création d’un acte d’état civil, se trouvent parfois inscrites avec des encres de compositions variées sur plusieurs de ces strates de réparation. Les problèmes posés par le vieillissement des rubans adhésifs transparents de type « Scotch » sont bien connus et ils ne sont plus employés pour la réparation des actes officiels, mais il est à noter que certains produits de réparation du papier, dits « de conservation » utilisés encore fréquemment pour la restauration des registres d’état civils posent également des problèmes de vieillissement ; nous les avons fréquemment constatés : migration des encres modernes, diffusion de l’adhésif dans le papier, fixation de la poussière à la périphérie de la réparation (pour les Filmoplast P et P90) / défibrage de l’intissé sous l’effet du frottement des surfaces en contact lors des consultations (pour l’ Area Bonded Fiber).

Dans le cadre d’une campagne de conservation - restauration ou de préparation à la numérisation, la dépose de ces réparations inappropriées pose au restaurateur des problèmes techniques difficiles à résoudre. En effet, la variété des tracés, des colles et des matériaux de réparation, en contact étroit, rend la recherche d’une technique de dépose souvent ardue.
Atelier Thiollière
3, rue Marcellin Champagnat 42100 Saint-Etienne
Tel: 04 77 25 58 98 / Fax: 04 77 47 08 57 / Portable: 06 65 43 79 37
Mentions légales